Pour faire un don d’ovocytes, la réglementation actuellement en vigueur en France repose sur les critères suivants : il faut être en bonne santé, âgée de 18 à 37 ans.

La limite d’âge fixée pour le don de gamètes, que ce soit pour les ovocytes ou les spermatozoïdes, correspond aux années les plus fertiles des femmes et des hommes afin d’offrir les meilleures chances de succès pour les personnes ayant besoin d’avoir recours à une assistance médicale à la procréation avec don de gamètes.
Il est effectivement important de rappeler que la fertilité féminine spontanée diminue dès l’âge de 30 ans, nettement après 37 ans, en raison d’une diminution du nombre et de la qualité des ovocytes avec l’âge.

Nous sommes navrés que vous ne puissiez concrétiser votre projet de don.
Cependant, vous pouvez soutenir cette cause en mobilisant votre entourage sur le don de gamètes.
Car en parler autour de soi, c’est aussi donner des chances supplémentaires à des personnes de devenir parents.