Le don d’ovocytes en 5 étapes

Mais d’abord, qui peut donner ses ovocytes ?
Le don est possible pour toute femme en bonne santé âgée de 18 à 37 ans, ayant eu ou non des enfants. C’est un acte gratuit, réalisé dans un établissement hospitalier.

 

Pour donner des ovocytes, je vais passer par plusieurs étapes :

1. Un premier rendez-vous avec l’équipe médicale en centre de don pour s’informer et donner son consentement

  • Information et compréhension des modalités et de la technique de don.
  • Signature d’un formulaire de consentement.

 

2. Un bilan médical

  • Réalisation d’un bilan de l’état de santé et des antécédents personnels et familiaux de la donneuse.
  • Consultation génétique et examens complémentaires afin de :
    • évaluer la fonction ovarienne, déterminer le groupe sanguin ;
    • détecter la présence éventuelle de virus (hépatites, VIH…) ;
    • réaliser un caryotype (un examen des chromosomes) pour identifier les facteurs de risque de transmission d’une anomalie génétique à l’enfant issu du don.
  • Consultation avec un médecin anesthésiste.

 

3. Un entretien avec un psychologue

  • Échange libre avec un psychologue ou un psychiatre du centre de don sur les raisons qui incitent la donneuse à entreprendre cette démarche et sur ce qu’implique un don.

 

4. Une phase de stimulation des ovaires

  • Stimulation ovarienne souvent précédée d’une ou plusieurs injections visant à mettre les ovaires au repos.
  • Ensuite, pendant 10 à 12 jours : injections sous-cutanées quotidiennes d’hormones, réalisées par la donneuse elle-même ou par un(e) infirmier(ière), pour stimuler les ovaires et aboutir à la maturation de plusieurs ovocytes.
  • Pendant la stimulation : 3 à 4 prises de sang et/ou échographies ovariennes réalisées pour adapter le traitement à la réponse ovarienne.

 

5. Le prélèvement des ovocytes

  • Réalisation du prélèvement sur une journée à l’hôpital, 35 à 36 heures après la dernière injection.
  • Prélèvement d’ovocytes sous échographie par voie vaginale, avec une analgésie simple, une anesthésie locorégionale ou une anesthésie générale de courte durée.
  • Durée du prélèvement : 10 minutes suivies d’une surveillance et d’un repos d’environ 3 heures.
  • La donneuse peut sortir de l’hôpital à la fin de la journée, à condition d’être accompagnée.

 

 

Et ensuite ?

Après le prélèvement, les ovocytes sont attribués à des couples et/ou à des femmes célibataires, en vue d’une assistance médicale à la procréation (fécondation in vitro). Les ovocytes peuvent être donnés soit le jour même (les ovocytes sont frais) soit après avoir été congelés (conservés dans de l’azote liquide à une température de -196°C). Ils sont décongelés le jour de leur attribution à des couples receveurs et/ou à des femmes célibataires en vue d’une assistance médicale à la procréation.

 

Consultez toutes les questions sur le don d’ovocytes

J'ai voulu aider ces femmes qui n'ont pas ma chance

J’ai eu 2 filles au moment où je voulais avec une facilité incroyable. J’ai donc voulu aider ces femmes qui n’ont pas ma chance, les aider à vivre le bonheur d’être maman. L’équipe est formidable, m’a entourée du début à la fin, à chaque visite dès le début de la stimulation ovarienne.
Je regrette que le don d’ovocytes soit si peu connu en France : ce n’est absolument pas contraignant pour la donneuse, on continue à vivre normalement et la ponction n’est pas douloureuse. Mobilisons-nous pour aider les autres femmes !

Céline Donneuse

LE CENTRE DE DON LE PLUS PROCHE DE CHEZ VOUS

Trouvez les coordonnées d’un centre près de vous