Qui peut donner et pour qui ?

Qui peut donner et pour qui ?

Êtes-vous concernée ?

Vous pouvez faire un don d’ovocytes si :

  • vous êtes majeure,
  • vous êtes âgée de moins de 37 ans *,
  • vous êtes en bonne santé.

Les ovocytes sont donnés à des couples qui ne peuvent pas avoir d’enfant, soit parce que la femme, bien que jeune, n’a pas naturellement d’ovocytes, soit parce que ses ovocytes présentent des anomalies, soit parce que, pour être soignée d’une maladie grave, elle a subi un traitement qui a détruit ses ovocytes.
Ils peuvent également être destinés à des couples risquant de transmettre une maladie génétique grave à l’enfant. Dans tous les cas, le couple receveur doit être en âge de procréer. L’homme et la femme formant ce couple font leur démarche dans un cadre médical et légal strict d’assistance médicale à la procréation.

Après leur prélèvement, les ovocytes sont mis en fécondation in vitro pour ces couples déjà engagés dans une démarche d’assistance médicale à la procréation.

Pour en savoir plus sur la fécondation in vitro

Un don encore trop rare
Aujourd’hui, en France, le nombre de dons d’ovocytes n’est pas suffisant pour répondre à la demande des couples concernés. Les délais d’attente peuvent aller jusqu’à plusieurs années. Vous pouvez faire évoluer cette situation.

“Il était très important pour moi d’essayer de permettre à une autre femme de réaliser son désir le plus cher. Parce que toute femme a le droit d’être mère, de donner cet amour inconditionnel. Ce sentiment est très fort pour moi et je n’ai donc jamais hésité.”

Marie-Amélie, donneuse

* Pour les femmes  n’ayant pas procréé, la possibilité du don ouverte par la loi votée en juillet 2011 est effective depuis la parution des textes d’application de la loi en janvier 2016. Cf. : Communiqué de presse de Mme la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

[mise à jour : janvier 2016]