Aucune conséquence à long terme des traitements liés au don d’ovocytes n’a été rapportée à ce jour.

Ils ne diminuent pas les chances de grossesse ultérieure, tout comme ils n’avancent pas l’âge de la ménopause.