Pour faire un don d’ovocytes, la réglementation actuellement en vigueur en France repose sur les critères suivants : le don est gratuit, anonyme et librement consenti.

La loi de bioéthique de 2021 prévoit qu’à partir du 1er septembre 2022, toute donneuse consente à l’accès à son identité et à ses données non identifiantes avant de réaliser un don, afin d’aider certaines personnes nées grâce à un don dans la quête de leurs origines. Ainsi, ces dernières pourront, seulement si elles le souhaitent, à leur majorité, accéder à ses données.

Vous pouvez faire un don si vous êtes en bonne santé et que vous êtes âgée entre 18 et 37 ans inclus, que vous ayez ou non déjà des enfants.

Préalablement à tout don d’ovocytes, des examens sont réalisés afin de vérifier la faisabilité du don mais également pour rechercher d’éventuels facteurs de risque pour la donneuse elle-même ou pour les bénéficiaires de ce don.

Pour plus d’informations :